"Paix sur ta couche"

L’année 2016 vient de s’achever, laissant derrière elle son lot d’événements marquants, dans la triste continuité de 2015 malheureusement... A priori, cette nouvelle année 2017 ne s’annonce guère plus réjouissante avec, entre autres, des échéances électorales qui ne laissent rien présager de bon. Il y a quelques semaines, j’ai eu envie de reprendre la plume pour écrire à nouveau dans mon journal, d’une part pour le dépoussiérer un peu suite à une longue période d’inactivité dessus, d’autre part pour faire le point sur cette année écoulée. En effet, en ce qui me concerne, l’année 2016 fût tellement riche en émotions que j’ai ressenti le besoin de consigner tout cela dans mon journal. Avant de revenir à des articles un peu plus professionnels, il me semblait important aussi d’assurer une transition avec mon dernier article en date écrit ici. C’est la première fois que je m’essaie à ce type d’exercice cumulant le bilan de l’année écoulée — avec quelques restes de celle d’avant — et les vœux pour la nouvelle à venir. J’espère que cette première tentative — très personnelle au demeurant — vous paraîtra assez intéressante pour vous donner envie de la lire jusqu’au bout. Allez, c’est parti, l’introspection peut commencer.

L’orthographe, un atout à ne pas négliger pour un designer graphique

Ceci est un billet d'humeur, un constat, un conseil, un coup de gueule, prenez-le comme vous le voulez : quand je parcours les forums ou certains sites internet de mes confrères, ou quand je lis certains mails pour des demandes de stage, je désespère de voir à quel point l'orthographe est devenue secondaire, limite bafouée. Pourtant, l'orthographe est un atout très important qu'un graphiste ou un webdesigner, qu'il soit en freelance ou salarié, aurait bien tort de négliger.